EFYX SITE OFFICIEL PYRAMID LOGO

BIO


« Ni rire, ni pleurer mais comprendre ». Alors comme ça, on pensait les rockeurs incapables de réfléchir et de citer Spinoza dans une bio ?
C’est passer à côté de « Y BOY », le premier disque d’EFYX, que de le ranger précipitamment dans la case de l’artiste torturé. Triste ? Dépressif ? C’est vous qui l’êtes.
EFYX s’efforce quant à lui de signer des chansons en forme d’antidote à la morosité ambiante. S’il règne une atmosphère dystopique chère à John Hillcoat (La Route), il y a aussi et surtout dans « Y BOY » de la distorsion sauce Twenty One Pilots, une production brillante façon Post Malone et une clairvoyance proche de Lil Peep.
La preuve que l’on peut se considérer comme le pion d’une génération sacrifiée et penser malgré tout que le meilleur reste à venir pour EFYX : les 2 clips « Live Sessions »  au premier trimestre 2019, une signature avec l’éditeur WTPL, la sortie d’un nouvel album début 2020. Et toujours plus de concerts afin de répandre la bonne parole « Never stop the party » de son tubesque « The Last King of a Lost World. ». Ni pleurer ni rire mais comprendre. Et envoyer, sutout, du lourd .
G.S.

NEWSLETTER